« Et n'estoit autre leur entreprinse que de se saisir de ma Personne »
Enjeux et effets de l'imaginaire du rapt au temps de la conjuration d'Amboise (1560) release_uj7o4jqe5jdinoz32xspxtpxoa

by Sophie Tejedor

Published by Classiques Garnier.

2020  

Abstract

Cet article s'attache à montrer comment l'accusation de rapt politique est mobilisée pour discréditer ou justifier la conjuration manquée d'Amboise fomentée contre le roi de France François II en mars 1560. Il s'intéresse à la manière dont, à cette occasion, une mémoire ravivée du rapt et de l'imaginaire médiéval qui l'accompagne influence le pouvoir royal dans le sens d'un rétablissement de l'autorité monarchique appuyée sur une valorisation du corps du roi.
In text/plain format

Archived Files and Locations

application/pdf  25.9 kB
file_zw54icb4djawdggnbmcn3rvraq
classiques-garnier.com (publisher)
web.archive.org (webarchive)
Read Archived PDF
Archived
Type  article-journal
Stage   published
Year   2020
Language   fr ?
Work Entity
access all versions, variants, and formats of this works (eg, pre-prints)
Catalog Record
Revision: f920ccc2-cfb4-4796-a11c-8c81c3500365
API URL: JSON