Le bornage de l'alpage de la Grassaz à Peisey (Tarentaise, xve siècle)
Matérialiser les limites des communs release_f34qtpo6gzah5ljfue75mtwgba

by Constance Toppin

Published in Dépasser la frontière by Universite Jean Moulin Lyon 3.

p101-109 (2020)

Abstract

Le 3 juillet 1412 les représentants des communautés tarines de Landry et Peisey affirment devant les arbitres et médiateurs chargés de résoudre le conflit et ramener la paix, que la source première des tensions survenue entre les deux paroisses provient des limites jugées obscuri, obscures. La frontière et les éléments délimitant l'alpage de la Grassaz, commun entre les membres des communautés, nécessitent d'être retracées.Landry et Peisey sont confrontées, comme tant d'autres communautés médiévales et modernes, à la difficile et conflictuelle exploitation des ressources et des espaces communs qu'elles se partagent et particulièrement des alpages. Ces pâturages (pascua) de haute attitude, façonnés par l'Homme pour l'élevage du bétail depuis des millénaires, complètent la polyculture vivrière des paysans montagnards.Au travers de l'exemple de deux communautés rurales, cet article met en lumière les techniques de bornage, avec le traçage précis d'une frontière entre un espace commun, l'alpage de la Grassaz exploité conjointement par les communautés de Landry et Peisey, et le territoire propre aux habitants de Peisey.
In application/xml+jats format

Archived Files and Locations

There are no accessible files associated with this release. You could check other releases for this work for an accessible version.

Not Preserved
Save Paper Now!

Know of a fulltext copy of on the public web? Submit a URL and we will archive it

Type  article-journal
Stage   published
Date   2020-12-14
Language   fr ?
Journal Metadata
Not in DOAJ
Not in Keepers Registry
ISSN-L:  2534-7535
Work Entity
access all versions, variants, and formats of this works (eg, pre-prints)
Catalog Record
Revision: c9122986-7a5f-4b5c-8bc8-afbb7d8b1bb1
API URL: JSON