Le Congo belge sur pellicule
Ordre et désordres autour d'une décolonisation (ca. 1940- ca. 1960) release_4w6qqdnvkvbjdbfsxah6myewja

by Patricia Van Schuylenbergh

Published in Revue d'histoire contemporaine de l'Afrique by Universite de Geneve.

p16-38 (2021)

Abstract

En créant des structures de propagande permettant d'opérer une centralisation maximale et un contrôle des productions cinématographiques tournées au Congo belge, les autorités coloniales belges, aidées par les missions catholiques, démontrent leur volonté de réaliser et d'encadrer les images afin de répondre à un double objectif : présenter une vision idéalisée d'une colonie « moderne » et « éduquer » la population congolaise. La transformation progressive des modes de vie des spectateurs, la confrontation avec de nouvelles formes de pouvoirs politiques, économiques et sociaux et les troubles des années 1950 conduisent le pouvoir colonial à multiplier les films qui montrent la paix et l'harmonie d'une communauté belgo-congolaise unie alors que des critiques commencent à dénoncer les zones d'ombres du pouvoir colonial dont les thèmes (délinquance, pauvreté, chômage) sont, jusqu'ici, les laissés-pour-compte du cinéma colonial. Des visions contradictoires se révèlent autour de l'indépendance et démontrent finalement l'impossibilité entre Congolais et Belges de vivre ensemble.
In application/xml+jats format

Archived Files and Locations

application/pdf  2.4 MB
file_lbmlgglddjgw7jyiqj5tpttpby
web.archive.org (webarchive)
oap.unige.ch (publisher)
Read Archived PDF
Archived
Type  article-journal
Stage   published
Date   2021-01-07
Work Entity
access all versions, variants, and formats of this works (eg, pre-prints)
Catalog Record
Revision: f75d3daa-313d-4ad4-881e-3a2a8b5c0f26
API URL: JSON